A.M.S.O.R : un blaze à suivre

Intéressons-nous à une nouvelle recrue de la team d‘Urban Art up : A.M.S.O.R.
Arrivé à Perpignan depuis septembre seulement, mis en contact avec Véronique Codignola par des connaissances communes, ce graffeur qui avait trouvé comme spot le canal de Pia a pu grâce à elle trouver pas mal d’opportunités.

Ainsi, vous aurez sans doute croisé ses graffiti géométriques, colorés et toujours en mouvement à l’entrée de l’ancienne cave coopérative de Torreilles, manettes vintage, bananes de Mario Kart, joysticks en sus, histoire de coller aux jeux-vidéos période années 80. Ou encore plus récemment pour l‘Urban District organisé par l’association en ouverture du Fest in Pia, cette fois pour une fresque libre avec d’autres graffeurs.
Tout ça bien loin de l’ouest dont le garçon qui se plaisait au dessin et admirait le vandale, est originaire, Après quatre années d’arrêt du graff, il y rencontre le crew Wad, et parmi eux Toka et Noni qui le relancent et lui donnent à nouveau l’envie d’investir des murs.
Ce jeune homme au tempérament d’artiste avoue prendre son temps. Pourtant à voir ses œuvres que ce soit sur mur ou sur toile, comme lors de l’exposition au 20/20, on peut aimer à penser qu’il lui en faudra assez peu pour obtenir une reconnaissance dans le street-art, amplement méritée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s