Beauregard : un art de voir.

L’enjeu du style d’Aurélia Paoli, designeuse et fondatrice de Beaurgard, est de regarder en profondeur ce qui adhère à une surface, d’interroger les usages de notre quotidien, de découvrir d’un œil nouveau ce qu’on laisse bien souvent de côté. Le sens le plus éveillé, le plus boulimique pour elle est bien le regard. D’une certaine manière, c’est cette faculté qui prédomine et qui constitue le véritable fil conducteur de sa démarche. Poser son regard sur ce que l’on ne voit pas habituellement dans nos intérieurs, c’est bien le credo de Beauregard. Aurélia Paoli s’attache à ce que la surface s’anime de mosaïques ou de lignes graphiques, elle habille nos murs de trompe-l’ œil et de perspectives inédites.

Vitrail numérique
Design Aurélia Paoli

Ainsi, il s’agit d’interroger notre perception du vrai et du faux et de renouveler le regard que l’on pose sur les objets du quotidien. Pour elle, le graphisme, le rapport au pictural reste primordial. La recherche esthétique, l’harmonie des couleurs se retrouvent dans tout ce qu’elle entreprend.
Cette signature, elle la doit à sa formation de styliste. La méthode de création lorsqu’on est issu de la mode et que l’on maîtrise son vocabulaire est de créer un fil conducteur entre les dessins. Cette façon de faire place également le matériau à la base de la création. Ainsi, la contrainte n’est plus un ennemi, au contraire, il permet de rechercher l’innovation dans un cadre.
Le trait qu’elle trace entre la décoration, le design et la mode tient également à ses sources d’inspiration. Partir du passé pour créer quelque chose de contemporain a toujours été sa marque. Déjà lors de son projet d’ Arts Plastiques présenté au baccalauréat, son travail partait de calques de fresques ou de peintures rupestres. Pour elle, « il est impossible de se départir de ce qu’on a déjà vu. On reste traversé, imprégné par des motifs anciens. Ce sont ces souvenirs positifs ou non qui font qu’il y aura adhésion ou pas .On ne fait que repasser les plats, somme toute. »
Les sources d’inspiration sont donc résolument esthétiques. Il s’agit de créer un univers graphique voire un style qui part toujours de la ligne, de la forme et qui ensuite réfléchit en termes de couleur, d’atmosphère.

Papier peint Beauregard
Le Mini Le


Lorsqu’elle fonde sa propre marque en 2013, Aurélia Paoli le fait dans l’idée que son entreprise soit viable bien entendu, mais elle conçoit également son projet en termes d’adhésion à ce qu’elle entreprend. Le travail, la persévérance et une bonne dose de création font qu’elle peut parler de son entreprise comme d’un membre de la famille : « Beauregard, c’est mon bébé. »
Lorsqu’on lui demande si des associations sont possibles, elle répond vive :

 » Je suis ouverte à tout type d’association, l’important c’est d’avoir du talent voire une vision. Et puis, Beauregard ça se mérite. »



Pour l’heure, elle entrevoit l’avenir en termes de collaborations :

Là encore, la contrainte peut être stimulante lorsqu’il s’agit d’entrer dans l’univers d’un autre. Et en même temps, il faut pouvoir reconnaître le style de l’un et de l’autre. »


Dans une époque où l’on se lasse très vite et où l’on recherche à tout va l’original, le design thinking propose une réflexion sur l’ensemble de la chaîne de production, là où le marketing ne se préoccupe que de l’objet. Cette nouvelle méthodologie engage une responsabilité vis-à-vis de l’ensemble des acteurs : le consommateur, l’environnement, la production, le service, la créativité, le packaging, le bénéfice utilisateur. Cette démarche engage le designer sur le pourquoi des choses tout en conservant sa spécificité : associer l’esthétique au confort de l’usage.


Les valeurs de Beauregard englobent donc la question du savoir-faire et du savoir bien faire via des artisans et des matériaux innovants. À cela s’ajoute une défense du patrimoine culturel car comme l’artisanat et ses méthodes de fabrication qui se perdent, tout un pan de notre héritage pictural et décoratif se perd également.

« On a perdu le visuel, le décor. Je défend donc le décor dans son être. »

Carreaux de ciment
Beauregard



Un concept où le faux et le vrai se côtoient, où contemporain et patrimonial cohabitent. Une belle maison où les valeurs sont toujours nobles, voilà la signature de Beauregard. https://www.beauregard.paris/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s