En tournée avec ….Ghost Twist

Groupe né il y a peu de la collaboration de Cassandre Massero à la guitare et au chant (Tea Time Fantasy), de Nico. Delseny à la guitare (les Crotales),de Phil. Argeles (Crank!) à la basse et de Seb. Girard (The Llamps) à la batterie. Ghost Twist sonne bien et se présente comme la rencontre improbable entre The Monks et Jungle Exotica. On vous laisse juger. Comme ils ont ,à eux quatre, pas mal de kilomètres au compteur, on s’est dit qu’on pouvait papoter tournée avec eux.

Pour vous, la tournée rime avec …

mémé

rigoler, rouler, picoler, jouer, fumer, caguer, parler, rencontrer, se faire chier, ronfler

fatigué, mal payé

promiscuité, amitié, surdité

Des souvenirs de bad trip ?

Phil. : Quand tu es sur la route et qu’on t’appelle pour tout annuler…

Nico. :Quand tu tombes en panne sur la route ! Grand classique !

Seb. : À Paris, c’est quasiment toujours mauvais. Va savoir pourquoi.

Seb. et Phil. : En Hollande, quand les pissotières sont trop hautes pour toi.

Nico. : On devait jouer à Las Vegas mais le gars qui organisait la soirée n’avait fait aucune publicité. En plus, on a eu un problème de matos et du coup on s’est retrouvé à jouer …mais dans la salle de jeux !

Phil. :À Chicago, quand personne ne veut conduire. En fait, l’alcool est souvent source de problème.

Phil. et Nico. : Quand tu fais quatre heures de route pour voir le Grand Canyon et qu’il te reste 20 minutes pour rentrer à temps pour jouer. Tu fais donc sagement demi-tour et tu ne vois rien.

…et de good trip

Nico. : En Bretagne, avec les Sonic Chiken 4 quand toute la salle se met à faire la queue leu leu !

Seb. : Au Binic festival avec Harlan T. Bobo et les Tea Time Fantasy. Le patron du bar Le chaland, Ludo, est un gars super. https://www.binic-folks-blues-festival.com/

Nico. : En plus le matin, tu te lèves pour aller manger des huîtres

…voire de very good trip

Nico. : Les photos qu’on a quand même eu le temps de prendre dans le désert !

Quel est le rythme idéal en tournée ?

Phil. : Un concert tous les jours avec seulement deux ou trois heures de route et un jour off chez les vignerons.

Nico. et Seb.: Arriver une ou deux heures en avance et pouvoir faire un tour chez le disquaire.

Cassandre : Comme ça pendant ce temps-là , j’en profite pour chercher un endroit où manger.

Un mythe lié à la tournée qui s’est avéré vrai ?

Nico. : Quand des types t’attendent à la sortie de l’avion !

En chœur : BERLIN !

La play-list idéale pour partir en tournée ?

Cassandre : Du rock-steady l’après-midi.

Seb. : Un peu de psyché le matin

Phil. : Harlan T. Bobo ! Mais aussi du hip-hop, histoire de changer !

En quoi la tournée a son importance pour un groupe ?

Cassandre : Comme c’est la colo , ça resserre les liens forcément.

Seb. :Ça reste le meilleur moyen pour voyager parce qu’en fait c’est de l’anti-tourisme, comme quand tu vas à Liverpool et que tu ne vois quasiment rien de la ville mais que tu rencontres des tas de gens sympas !

visuel : Sylvain Maisonneuve

Et le mal du pays, ça vous arrive parfois ?

Seb. : La bouffe en Suède, en Hollande …

Nico. : C’est vrai que le pain et le fromage, ça manque vraiment !

Cassandre : Tout comme les fruits et les légumes !

Phil. : En Allemagne,c’est dur vu qu’ils sont tous devenus végans !

Qui s’occupe de l’intendance pendant la tournée ?

Cassandre : C’est Phil. qui tient les comptes et qui s’occupe de booker les tournées.

Et du linge sale ?

Cassandre : C’est bon, chacun sa merde ! Même si on est en colo, on est tout de même entre adultes.

Phil. : Sinon quand il y a Harlan, il aime bien se charger des lessives. Ça ne le dérange pas !

Racontez-nous la journée type d’une tournée.

Seb. : On se réveille toujours trop tôt.

Cassandre : Le problème, c’est qu’on n’est pas toujours sûr d’avoir du café. J’en ai toujours dans la valise.

Phil. : Trajet en voiture / arrivée / balance / patience… On attend beaucoup en tournée. Si on dort à l’hôtel, on a plus de chance de se reposer.

Nico. : Lorsqu’on dort chez des gens, ils ont souvent envie de faire la fête. Et comme c’est quasiment toujours les mêmes qui conduisent, on ressort de là bien crevés.

Le kit de survie en tournée ?

Seb. : De l’eau !

Nico. : Un coussin.

Cassandre : Des biscuits, du café.

Phil.: Du tabac.

Finit-on par ne plus avoir le trac en tournée ?

Phil.: C’est vrai, on n’en a plus rien à foutre ! Le trac, c’est surtout au début.

Cassandre : Après ça peut dépendre des projets ou bien des endroits.

Et pour l’inspiration, la tournée est-elle propice ?

Nico. : Nous, on n’est pas vraiment porté sur les mots. Les paroles on les écrits souvent la veille.

Phil. : Harlan T. Bobo dessine.

En tournée, est-ce le bon moment pour commencer un régime, une détox ? se mettre au sport ?

Cassandre : La tournée, niveau hygiène de vie, c’est une catastrophe !

Seb. : Sauf en Italie où l’on mange super bien alors qu’en Allemagne ou en Hollande, on ne mange pas pour tout dire.

Cassandre : Aux États-Unis aussi, c’est très compliqué de se nourrir. Le corps a du mal à s’en remettre, on se retrouve avec des boutons, on ne sait pas trop pourquoi.

Phil. : Mais finalement, les concerts rattrapent l’hygiène de vie déplorable de la tournée. J’ai jamais trop grossi en tournée.

Seb. : …Jamais trop grandi non plus !

Nico. : Moi, j’aime le sport mais je ne suis pas doué en sport d’équipe genre basket ou autre. Alors je fais du footing, de la natation. Histoire de m’entretenir.

Cassandre : Clairement la tournée, c’est le pire ! Tu passes ta vie assis, tu picoles …

Pour vous, la durée idéale d’une tournée ?

Cassandre : Une semaine !

Phil : Un mois et demi de tournée aux États-Unis,c’était long. On n’a pas vu le soleil, j’en pouvais plus !

Nico.: Oui, on n’a pas traîné. On est rentré direct .

De qui vous ne pourriez pas vous passer en tournée ?

Nico. : On est autosuffisant. Mais bon, c’est bien aussi d’avoir un sonorisateur.

Phil. : Clairement, un type qui gère les dates. Lors de la tournée aux États-Unis., une fille du label Trouble in Mind a géré des tas de trucs : te conduire, te dire où dormir…C’était cool ! À Tarragone aussi, il y avait un type qui nous bookait les dates. Forcément, ça allège le quotidien du groupe.

Et dans le monde d’après, comment envisagez-vous la tournée ?

Cassandre : Ben comme ici : une tournée derrière une barrière, assis sur des chaises !

Phil.: Non ! Si c’est ça le futur…clairement, on finira par faire de la musique chez nous. On veut continuer dans ce format-là. La tournée des plateaux, c’est hors de question.

Cassandre : On fait ça pour le public. Si on ne peut pas s’en approcher, ça perd tout son sens.

Et en concert, les Ghost Twist, ça donne bien envie de se déhancher ! Comme on a pu le constater à la soirée du 20/20 organisée le 12 août à Alenya.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s